Unité de compte dans une assurance vie : de quoi s’agit-il réellement ?

Aujourd’hui en France, l’assurance vie est un mode d’épargne très connu. Cependant, lorsque vous optez pour ce placement, vous devez également définir le ou les support (s) de vos versements. Comme supports de placement en assurance vie, il y a les fonds euros et les unités de compte.

Que faut-il donc savoir des Unités de Compte dans l’assurance vie ?

Unités de compte en assurance vie : qu’est-ce que c’est ?

De façon générique, les unités de compte (UC) en assurance vie constituent des supports de placement d’argent. Vous pouvez donc décider de placer votre épargne sur un ou plusieurs support(s), car il existe une diversité d’UC. Nous distinguons les obligations, les actions, les produits monétaires et autres.

Cette possibilité vous donne donc l’opportunité de diversifier au mieux votre épargne et de minimiser les risques. De façon un peu plus concrète, l’argent que vous investissez dans les UC est placé sur le marché financier ou immobilier en fonction de vos choix.

Par ailleurs, il faut souligner que les UC évoluent au même rythme que les marchés. Ainsi, autant les gains sont au rendez-vous, les pertes le sont aussi. C’est donc pour dire que les UC n’offrent aucune garantie. Lorsqu’on décide d’investir dans ces supports, il faut au préalable opter pour un contrat d’assurance vie multisupport.

Qui peut opter pour les unités de compte en assurance vie ?

Les UC sont considérées comme des produits financiers comportant un risque de perte élevé. À ce titre, on ne les conseille pas à tous les investisseurs. En effet, pour investir dans les Unités de Compte en assurance vie, vous devez vous attendre à subir des pertes.

Les UC ne sont pas destinés aux investisseurs qui veulent une garantie en capital et un risque nul. Ceux-ci devraient plutôt se tourner vers les fonds euros qui constituent des supports sécurisés.

Les UC sont destinés à des investisseurs qui souhaitent maximiser leurs revenus en plaçant de façon indirecte sur le marché financier et immobilier. Au-delà de tout, ce dernier doit être prêt à faire face aux différents risques.

Par ailleurs, pour souscrire à ce produit financier, vous pouvez vous rapprocher d’un assureur, d’une banque en ligne ou non, d’une mutuelle ou autres. Un courtier ou agence de gestion de patrimoine est également une belle option lorsque vous souhaitez un suivi personnalisé. Face à la diversité des offres, le professionnel vous aidera à faire le meilleur choix.

Unités de compte en assurance : à quel rendement faut-il s’attendre ?

Bien que ces supports d’investissement souffrent d’une certaine volatilité, leurs performances vont nettement au-delà de celles du fonds en euros. Cependant, ce qu’il faut savoir, c’est qu’avec les UC, les gains et les baisses sont totalement imprévisibles.

Ainsi, un support peut jouir d’une plus-value de 5 % durant toute une année et subir au cours de l’année qui suit une baisse de 15 %. Cela dit, pour vendre vos actifs et en tirer profit, vous devez tenir compte des marchés financiers.

Vous devez donc savoir qu’avec ce placement à long terme, vous ne pouvez pas disposer de votre capital quand vous voulez au risque de subir d’importantes pertes.