Que comparer dans un contrat d’assurance vie ?

Les compagnies d’assurances sont assez nombreuses sur le marché. Chacune d’elles propose l’offre qu’elle pense être la plus accessible au public, surtout en matière d’assurance-vie. Il est souvent recommandé de procéder à des comparaisons lorsque vous décidez de faire un choix pour ce type d’assurance.

Voici les éléments à prendre en compte à cet effet.

Les frais

Les frais sont le principal paramètre à prendre en compte. Ils sont généralement au nombre de à savoir les frais d’entrée, d’arbitrage, de gestion et de sortie anticipée.

Les frais d’entrée par exemple représentent le montant prélevé sur chaque souscription à un contrat d’assurance-vie.

Ils font souvent entre 2 et 5 % du montant à déposer sur l’épargne. Comparez les frais d’entrée proposés par chaque assureur et privilégiez ceux qui vous exonèrent des frais d’entrée. Quant aux autres frais, faites en sorte de faire confiance à l’assureur qui vous présente les plus bas taux.

Le coût de rachat

En matière d’assurance-vie, on parle de rachat lorsque le souscripteur peut récupérer tout ou partie de son épargne avant la fin du contrat d’assurance. Le rachat est alors total ou partiel. Lorsque l’opération est totale, il est alors mis fin au contrat et à toutes les garanties qui lui sont rattachées.

En cas de rachat partiel, l’antériorité fiscale est conservée. Les compagnies proposent également des rachats partiels programmés. Pour procéder à une comparaison des compagnies d’assurance sur le plan du rachat, il faut prendre en compte le coût de celui-ci. Plus votre contrat est ancien, plus le coût sera bas.

La possibilité de faire des arbitrages

L’arbitrage en assurance-vie est une opération consistant à réorienter une partie de son capital ou la totalité de ce dernier vers un ou plusieurs supports. C’est en effet une opération de vente et d’achat de fonds, une sorte de redistribution de l’épargne.

Le principe ici consiste à aider le souscripteur à définir des stratégies de placement qui vont mieux diriger son investissement en fonction de l’objectif qu’il vise.

Une compagnie d’assurances qui vous permet de faire des arbitrages tout au long de votre assurance-vie est une compagnie vers laquelle vous pourrez vous tourner. Autrement dit, ne choisissez pas une structure d’assurance qui ne vous donne pas cette possibilité.

Le nombre d’unités de compte

En assurance-vie, les unités de compte sont un support d’investissement. Ce sont des fonds qui sont gérés par une ou plusieurs sociétés de gestion. Il arrive également qu’elles soient gérées par l’assureur lui-même.

Pour prendre en compte les unités de compte dans une comparaison d’assurance-vie, considérez le contrat dit monosupport et celui dit multisupport.

Pour un contrat monosupport, l’intégralité du montant de votre épargne est misée sur un support unique appelé le fonds d’assurance-vie. Pour un contrat multisupport, la possibilité vous est donnée d’investir votre épargne sur plusieurs supports. Il peut ainsi s’agir du fonds Euro-Croissance ou du fonds Euro.

Du nombre de ces unités de compte dépend aussi le niveau de risque de votre assurance-vie. Il est toujours plus avantageux de vous orienter vers une compagnie qui pourra faire de votre contrat d’assurance un contrat multisupport.

Par contre, si vous ne pouvez pas supporter le risque de perdre la moitié de votre argent ou sa totalité, optez pour un contrat en euros.

La participation aux bénéfices

À la fin de chaque année, il est demandé aux compagnies d’assurances de reverser au moins 85 % de leurs bénéfices acquis à leurs assurés. Cette disposition est mentionnée dans le Code des Assurances.

Par conséquent, votre comparaison doit aussi porter sur le taux de participation aux bénéfices de la compagnie d’assurances que vous choisissez.

Informez-vous sur la politique de redistribution des bénéfices de chacune des structures qui vous intéressent. Sélectionnez celle qui vous propose bien plus que le minimum légal. En agissant de la sorte, vous êtes sûr de souscrire une assurance-vie de qualité.