Quels sont les avantages d’un tracker en Bourse ?

Les trackers sont de plus en plus utilisés en Bourse. Quand ils ont été créés, les investisseurs financiers se sont dit que ces produits n’avaient aucune chance de se démocratiser. Quelques décennies plus tard, ils sont en passe de concentrer plus de liquidités que les actions et obligations classiques.

En quoi consiste un tracker ? Quels sont ses principaux avantages ?

Définition d’un tracker à la bourse

Un tracker est un produit financier qui suit le cours d’un indice boursier. L’indice boursier peut être ceux que l’on connaît le plus comme le Dow Jones, le CAC40, mais aussi des indices moins connus comme MSCI Europe Energy, des matières premières…

On les appelle également les ETF (Exchange Traded Fund).

Voyons maintenant les avantages, et commençons par le premier : un tracker est le plus rentable.

Les trackers sont meilleurs que les gérants de fonds

Voici l’information la plus importante à retenir. Précisons tout d’abord que nous ne faisons pas de promotions pour un outil financier dans cet article, donc cet avis est uniquement basé sur les chiffres et les connaissances acquises.

Dans tous les livres de finance lus, il est avoué sans filtre que la plupart des gérants du marché ne battent pas le marché sur le long terme. Certes, vous avez quelques ovnis comme Buffett qui le font, mais ils sont d’une grande rareté et l’accès à leurs fonds sont souvent fermés ou ouverts qu’aux plus grosses fortunes.

Cela signifie que quand le CAC40 augmente de 26% comme cette année, la plupart des fonds qui ont une gestion active sur des actions françaises font moins 25 et moins. À cela, vous devez en plus payer des frais de gestion élevés.

Des frais de gestion minimes

Un tracker a une gestion passive. Cela signifie que le créateur du tracker va prendre la sélection de valeurs prises en compte par l’indice et les garde. En faisant peu d’arbitrages, il n’y a aucun frais de transaction et de taxes (en France, chaque mouvement sur le marché financier est taxé) qui baisse vos performances.

De plus, comme le tracker ne nécessite pas une gestion active, le créateur demande des frais de gestion minime. Vous pouvez trouver des trackers à 0.10% de frais courants annuels, alors que les fonds traditionnels sont souvent aux alentours de 2%.

Avoir des billes sur l’essentiel du marché

La diversification est un problème majeur pour les petits portefeuilles en Bourse. Tout le monde sait qu’il faut être diversifié pour ne pas dépendre d’une entreprise ou d’un marché, mais cela est compliqué quand on a que 5000€ sur son PEA.

Le tracker permet à moindre coût de se diversifier. En prenant dix actions sur un tracker du CAC40, vous avez une petite part des 40 entreprises, une chose impossible si vous deviez acheter une action de chaque vous-même.

Les trackers permettent aussi de facilement s’internationaliser. Comme il existe des trackers sur toutes les bourses et indices mondiaux, il est désormais simple d’y être présent.

Enfin, vous pouvez aussi, via un tracker, mettre de l’argent sur les matières premières ou les devises. Ces marchés très compliqués à arbitrer pour un non-professionnel deviennent plus accessibles avec un tracker.

Investissez et attendez

Quand on demande à Buffett ce qu’il conseillerait comme investissement à un individu qui connait peu la bourse, il répond toujours : « Investir dans quelques indices forts comme le Dow Jones et ne rien faire. ».

En effet, la bourse est en évolution sur le long terme. En investissant sur des indices, vous avez une grande tranquillité d’esprit. Vous n’avez pas besoin de regarder chaque soir l’évolution de vos titres ou de vous intéresser aux derniers résultats financiers pour savoir comment réagir.

Mettez votre argent sur des indices et laissez le marché agir sur le long terme. Vous gagnerez de l’argent.

A noter que les experts recommandent, plutôt que de mettre 20 000€ et d’attendre, de faire des dépôts décalés dans le temps pour se couvrir en grande partie contre la hausse et la baisse des indices.