Quand acheter une action pour toucher un dividende ?

Chaque actionnaire attend avec impatience le montant des dividendes versés chaque année. Ils peuvent représenter une belle rentabilité.

Si aujourd’hui, la volatilité des actions me pousse davantage à parier sur une hausse ou une baisse des cours des actions pour faire mes plus-values, le bonus des dividendes n’est pas à négliger.

Pour vous donner des exemples, voici quelques dividendes versés en 2019 par des entreprises du CAC 40 :

  • Kering : 10.50€ de dividendes pour une actions à 487€
  • LVMH : 6€ pour une action à 306€
  • Renault : 3.55€ pour une action à 59€
  • Société Générale : 2.20€ pour une action à 27€

Ces dividendes sont compris entre 1 et 8% du prix de l’action, soit une belle rentabilité à ne pas manquer.

Mais, quand faut-il acheter une action pour obtenir les dividendes ?

Quand êtes-vous propriétaire de l’action ?

Légalement, le temps de transfert d’une action prend trois jours après l’exécution de votre ordre. Plus concrètement, cela signifie que si vous achetez l’action le lundi 26 à 9h, vous serez officiellement le propriétaire de l’action (et donc, la personne à qui l’on verse le dividende) le jeudi 29 à 9h.

Ce délai de 3 jours est compté en « jours boursiers ». Cela signifie qu’il ne prend pas en compte le week-end, quand la Bourse est fermée.

Date de détachement et de paiement des dividendes

Les entreprises cotées donnent toujours deux dates pour les dividendes :

  • La date de détachement des dividendes
  • La date de versement des dividendes

Pour avoir un dividende, vous devez être propriétaire de l’action au plus tard la veille de la date du détachement.

Si vous achetez l’action entre la date de détachement et la date de paiement, vous obtenez une action « droit détaché », ce qui signifie qu’elle ne donne pas droit aux dividendes de l’année.

Toutes les entreprises ne versent pas au même moment les dividendes

Les dividendes ne sont pas versés en fin d’année civile comme des étrennes. La plupart des entreprises du CAC 40 le font entre mars et mai, mais ce n’est pas toujours le cas.

Consultez le calendrier des entreprises pour connaître les dates. Prenez également l’habitude de lire les comptes-rendus des assemblées générales. Ce sont durant ces événements que le montant et la date des dividendes sont dévoilés.

Le versement peut se faire en une ou deux fois. En effet, certaines entreprises versent un acompte de dividende plus tôt dans l’année.

Beaucoup de petits investisseurs sont uniquement concentrés sur le montant du cours de l’action. Ne soyez pas ainsi et pensez toujours aux dividendes, notamment quand vous hésitez sur l’achat ou la vente d’une action. Un ordre passé un mois trop tôt ou trop tard peut vous empêcher de toucher son montant.

À lire aussi :