Comment les banques facturent les agios ?

Etoro, votre courtier en ligne !

INVESTISSEZ SUR ETORO

Information légale : 67% des investisseurs perdent de l'argent sur eToro en se plaçant sur des CFD.

De manière générale, les agios sont présentés comme les frais qui sont perçus par la banque en contrepartie de l’assurance du bon fonctionnement d’un compte ouvert dans ses livres.

Dans la pratique, ils ont un sens plus profond. Voyons ensemble les différents types d’agios et le mode selon lequel ils sont facturés par les banques.

Origine et typologie des agios

Les agios sont essentiellement liés aux comptes de types courants. Ils sont prévus pour être créditeurs la plupart du temps. Il peut arriver que le compte se retrouve en position négative et que le titulaire sollicite un découvert auprès de la banque.

Cette situation est appelée découvert autorisé.

Les agios sont les frais perçus par la banque en contrepartie de l’autorisation du découvert sur un compte. La facturation des agios absorbe les sommes d’argent engagées pour résoudre la situation de découvert. Attendez-vous donc à en payer la prochaine fois que vous aurez votre compte courant négatif.

Il existe plusieurs types d’agios : les agios de type forfaitaire et les agios proportionnels. Les agios de type forfaitaire sont appliqués par la banque pour tous les types de découverts, sans considération du montant et de la durée.

Les agios proportionnels quant à eux sont conditionnés dans leur calcul selon le montant et la durée du découvert obtenu. Il faut noter l’application d’un taux d’intérêt défini par la banque.

La méthode de calcul des agios

Les agios diffèrent selon la banque. Ils sont établis sur la base du taux annuel effectif global (TAEG). Ce dernier n’excède pas vingt pour cent.

Dans la pratique du calcul des agios, il existe des plafonds que les banques ne doivent pas dépasser. Le taux d’usure est défini par la banque de France. C’est par rapport à lui que les autres établissements bancaires établissent leur taux d’intérêt. En effet, le taux d’intérêt pratiqué par les banques doit être inférieur ou égal au taux d’usure.

Le calcul des agios varie selon la nature de ces derniers. Les agios de type forfaitaire ne sont pas calculés, leur montant étant établi à l’avance. Les agios proportionnels quant à eux sont calculés selon une formule établie.

Le taux d’intérêt, le nombre de jours, le montant et le taux annuel d’intérêt entrent en ligne de compte pour la détermination de cette forme d’agios.

Un exemple de calcul d’agios proportionnel

Pour un client qui a pendant quatre jours été débiteur d’une somme de 900 euros auprès d’une banque qui applique un taux de 15 %. Le montant des agios proportionnels est calculé comme il suit : (900 [montant du découvert]×4 [nombre de jours]) ×15 (le taux d’intérêt)/365 (jours)= 1,50 euro.

Les agios comprennent les frais de commissions qui sont encore désignés sous le vocable de commissions d’intervention. Ce sont des sommes qui sont facturées à cause de traitement spécifique causé par des irrégularités.

Les commissions d’interventions varient selon les établissements bancaires, mais elles sont nivelées par un plafonnement établi par la loi. Vous devez donc procéder à une comparaison des différentes propositions qui sont à votre disposition.

La plateforme la plus populaire en 2021 !

OUVREZ UN COMPTE TRADING ETORO

Le trading inclut un risque de perte. 67% des investisseurs perdent de l'argent sur eToro avec les CFD.

À lire aussi :