Comment gagner de l’argent en faisant des prêts entre particuliers ?

Avant d’accorder un crédit à un individu, les banques exigent un certain nombre de conditions que nombre de personnes n’arrivent toujours pas à remplir.

Celles-ci sont alors obligées de se tourner vers les amis et la famille, mais depuis un bon moment, le prêt entre particuliers semble être une bonne alternative.

Est-il possible de gagner de l’argent par ce truchement ? Lisons !

Le principe des prêts entre particuliers

Le prêt entre particuliers correspond à un prêt d’argent qui a lieu entre deux personnes physiques. Il est considéré comme un crédit sans banquier puisqu’aucun établissement bancaire n’intervient dans cette sorte de contrat. Le principe veut que le prêteur mette à la disposition d’un autre individu ses fonds personnels, et ce contrat est régi par des taux, des conditions d’emprunt et des délais.

Le taux d’usure ne doit ainsi pas dépasser celui de la Banque de France. Le prêt se fait sous seing privé ou devant un notaire, par accord écrit ou tacite.

Les frais : la rémunération du prêteur

Comme mentionné un peu plus au-dessus, des frais interviennent dans un contrat de prêt entre particuliers. Pour ce genre de transaction, ces frais constituent très exactement la rémunération du prêteur. Il s’agit d’intérêts, sauf qu’ici, l’emprunteur ne paie pas de frais de dossier.

Aussi, le taux d’intérêt qui devra être appliqué au contrat doit être défini à l’avance par les deux parties, en tenant compte du dépassement à ne pas faire. Le prêteur peut par conséquent se constituer une petite cagnotte avec ces frais. Il a aussi la possibilité de sélectionner les profils de particuliers qui l’intéressent, puisque désormais, des plateformes en ligne existent pour mettre les deux parties en relation.

L’emprunteur : un gagnant

L’emprunteur obtient également un certain nombre d’avantages en optant pour un prêt entre particuliers. Il obtient un crédit moins cher sans passer par une banque et tout en bénéficiant d’un taux d’intérêt très compétitif. Il a la possibilité de négocier les modalités de remboursement avec le prêteur. Au cas où il doit débourser des frais de dossier, ceux-ci sont très réduits.

De plus, il ne se heurte pas à de difficiles contraintes administratives et il obtient beaucoup plus rapidement ses fonds. Par conséquent, une telle alternative lui permet d’obtenir une somme d’argent souvent considérable en un laps de temps, afin de répondre à un besoin :

  • une création d’entreprise et des fonds pour le lancement de cette dernière ;
  • l’achat d’une voiture ;
  • le financement d’un mariage ;
  • l’achat d’appareils électroménagers ;
  • solder la scolarité de ses enfants ;
  • etc.

Cependant dans ce type de prêt, les prêteurs peuvent faire preuve de réticence envers certains emprunteurs et l’inscription peut être refusée à certaines personnes qui décident de prendre par une plateforme.

À lire aussi :