Comment investir en bourse grâce au PEA jeune ?

Etoro, votre courtier en ligne !

INVESTISSEZ SUR ETORO

Information légale : 67% des investisseurs perdent de l'argent sur eToro en se plaçant sur des CFD.

L’éducation financière est aujourd’hui à portée de clic. Pour obtenir des conseils avisés sur la gestion de ses finances, un jeune homme ou une jeune femme prend son ordinateur et part à la quête de blogs de spécialistes. Il y trouve alors rapidement un constat clair : sur le long terme, la bourse est l’investissement le plus rentable.

Cela tombe bien ; le gouvernement a créé en 2019 un PEA jeune.

Qu’est-ce qu’un PEA ?

Le PEA est un sigle désignant un Plan d’Epargne en Actions. C’est un compte-titres sur lequel le propriétaire détient des titres de Bourse.

La fiscalité du PEA est allégée par rapport à un compte-titres ordinaire. Les taxes ne sont collectées que lors de la sortie de l’argent du PEA et selon sa durée de détention, le taux demandé diminue.

Cet avantage a été créé pour stimuler l’investissement des ménages français dans l’économie européenne. Par conséquent, tous les titres ne sont pas éligibles au PEA. Seuls ceux des sociétés ayant leur siège dans l’Union Européenne, l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein, et étant soumises à l’impôt sur les sociétés, le sont.

Cela signifie que vous pouvez détenir des actions de Total, Allianz ou d’un tracker Lyxor, mais pas de Microsoft, Toyota ou Goldman Sachs.

 Quelle est la particularité d’un PEA jeune ?

Pendant de nombreuses années, il était impossible pour un jeune adulte de posséder un PEA tant qu’il habitait au domicile de chez ses parents. Il était alors obligé de faire travailler ses économies avec d’autres supports et ne pouvait pas profiter des avantages fiscaux du PEA même s’il voulait investir dans l’économie de son pays.

Le PEA jeune a changé cette règle. Même s’il vit encore chez ses parents, un jeune de 18 à 25 ans peut ouvrir son PEA. Cela n’a aucun impact sur le quotient familial utilisé pour le calcul des impôts ou sur les PEA détenus par les parents.

Le plafond est moindre que pour un PEA classique puisque les dépôts sont limités à 20 000€.

Une fois les 25 ans dépassés ou quand le détenteur quitte le foyer familial, le PEA jeunes se transforme en PEA classique. Le plafond maximal atteint alors 150 000€.

PEA jeune : bonne ou mauvaise idée ?

Excellente idée !

Comme dit précédemment, un rapide regard sur l’historique de la Bourse permet de constater que c’est l’investissement le plus rentable sur le long terme. Plus vous investissez tôt, plus les retombées seront rapides et/ou élevées.

Le PEA jeune a le mérite d’offrir un vrai premier pas dans le monde la finance tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Le plafond limité évite également les prises de risques inconsidérés. De plus, certains produits financiers dangereux comme ceux avec un fort effet de levier ne sont pas accessibles avec un PEA.

En revanche, tout investissement dans un PEA jeune doit être mûrement réfléchi. Le produit n’est pas liquide comme un livret jeune et la bourse n’est pas un jeu. Un retrait a des conséquences fiscales. Et bien évidemment, la bourse n’est pas un investissement gagnant à tous les coups. L’argent peut être perdu. Il est donc conseillé d’analyser la somme à déposer. Elle ne doit pas être retirée dans deux mois pour l’achat d’une voiture et une perte partielle ou totale (les krachs financiers existent) ne doit pas entrainer de grosses difficultés pour vivre.

La plateforme la plus populaire en 2021 !

OUVREZ UN COMPTE TRADING ETORO

Le trading inclut un risque de perte. 67% des investisseurs perdent de l'argent sur eToro avec les CFD.

À lire aussi :