Comment fonctionne le SRD en bourse ?

Si vous venez d’arriver dans le milieu boursier, vous avez probablement beaucoup de choses à découvrir.

De ce fait, vous avez dû entendre parler plus d’une fois du SRD sans pour autant savoir de quoi il s’agit. Voici pour vous une occasion de combler vos lacunes sur le sujet.

Retrouvez à travers ces lignes tout ce qu’il vous faut savoir sur le SRD pour mieux vous en sortir en bourse.

Le SRD : qu’est-ce que c’est ?

Le Service de Règlement Différé (SRD) est un mécanisme de vente à découvert qui régit les transactions de titres à la bourse. En tant que dispositif boursier, il permet aux investisseurs particuliers d’investir librement sur des actions et de reporter le dénouement de leurs opérations à la fin du mois boursier.

Le Service de Règlement Différé offre aux investisseurs la possibilité d’investir sans avoir forcément besoin de débourser leur avoir sur-le-champ. Avec ce mécanisme, l’investisseur laisse son intermédiaire financier assurer le financement de sa position (qu’il soit acheteur ou vendeur) jusqu’en fin de mois.

En échange, il fournit des garanties de couverture afin d’accéder à ce service et il s’acquitte d’une commission.

À la position d’acheteur, les investisseurs ne font recours à ce service que lorsqu’ils sont convaincus d’une hausse prochaine des marchés. En position de vendeurs par contre, les investisseurs n’utilisent ce service que s’ils sont certains de voir baisser les marchés.

Les avantages du SRD

Peu importent vos avoirs et votre position en bourse, vous bénéficiez de nombreux avantages en y faisant recours.

D’une part, vous bénéficiez d’une avance de trésorerie de la part de votre société d’intermédiation financière. De ce fait, le règlement de vos activités est différé à la fin du mois calendaire. Vous êtes donc libre d’investir à votre guise tout le long du mois.

D’autre part, le Service de Règlement Différé vous offre la possibilité d’utiliser l’effet de levier. C’est un système qui permet à l’investisseur d’augmenter sa capacité d’achat grâce à une technique de calcul de coefficient. Ce dernier est appliqué à la position Titre et à celle Espèce. L’application du coefficient ne se fait qu’au moment de l’investissement.

Par ailleurs, le SRD vous fait également bénéficier d’un système de vente à découvert. Ici, vous avez la possibilité de vendre des actions à découvert sans en détenir les titres. Il faudra toutefois détenir ces titres en fin de mois afin de les livrer à l’acheteur.

Ce système est utile lorsque vous anticipez une baisse de marché ou que vous voulez vous couvrir sur d’autres positions.

Enfin, le SRD met à votre disposition un large éventail de valeurs éligibles (plus de 220 actions et 300 ETF). Il vous permet d’investir sur des secteurs, des matières premières ou des devises. Pour le faire, il vous suffit d’investir sur les Trackers éligibles au SRD.

Avec le Service de Règlement Différé, le marché est réglementé grâce à NYSE Euronext et les investisseurs sont exempts de l’obligation de payer une taxe locale sur leurs transactions financières.

Processus de fonctionnement du SRD

Les négociations au SRD se font via un courtier en ligne qui en autorise l’accès. Pour le faire, il faut simplement attendre le passage d’ordre pour sélectionner l’option « SRD ». C’est un service disponible uniquement pour les compte-titres avec un effet de levier supérieur à 1.

En tant qu’investisseur, vous n’avez pas la possibilité de faire usage du SRD sur les produits financiers. Il n’y a en effet que quelques actions éligibles à ce système.

Pour acheter ou vendre au SRD, la procédure est simple.

  • De votre statut d’investisseur, vous donnez un ordre avec SRD.
  • Ensuite, l’intermédiaire financier vérifie votre ordre en suivant des règles strictes. Cette vérification se fait en fonction des avoirs disponibles dans votre portefeuille. Ces avoirs serviront de garantie afin d’assurer le règlement et la livraison à la fin du mois boursier.
  • À la suite de cette vérification, votre intermédiaire financier se charge de transmettre votre ordre sur le marché.
  • Il faudra alors patienter jusqu’à l’exécution de la transaction.
  • Pour finir, l’intermédiaire finance votre position. Ce financement se fait avec des espèces en cas d’achat et avec des titres en cas de vente.

De la période allant de l’achat ou de la vente d’une action jusqu’à la livraison ou le règlement en fin de mois, la société d’intermédiation financière est propriétaire des titres et espèces. Vous n’en devenez propriétaire que lorsque vous livrez les actions ou que vous réglez l’achat.

Vous avez toutefois la possibilité de reporter vos positions sur le mois suivant si vous n’êtes pas prêt à vous acquitter de votre dette.