Quels sont les grands types de valeurs en Bourse ?

Etoro, votre courtier en ligne !

INVESTISSEZ SUR ETORO

Information légale : 67% des investisseurs perdent de l'argent sur eToro en se plaçant sur des CFD.

Les premières fois que j’ai lu des conseils boursiers, je me suis demandé ce qu’étaient les titres « de croissance» ou « défensifs » dont parlaient les spécialistes. C’est un concept primordial à comprendre pour investir. Définir le type de la valeur est important pour diversifier votre portefeuille et placer vos attentes dans chaque titre.

Par exemple, si vous souhaitez avoir une gestion peu risquée, vous irez sur des valeurs plutôt défensives ou de rendement. Pour des hausses plus fortes, vous serez davantage sur des valeurs de croissances.

Expliquons cela davantage.

Valeur de croissance

Les valeurs de croissance semblent les plus intéressantes. Ce sont celles dont les performances sont en pleine augmentation. Elles interviennent dans une stratégie « growth » (oui, l’anglais est très courant dans le langage boursier).

On retrouve souvent ces valeurs de croissance dans des secteurs en plein boom. Mais attention, certaines valeurs annoncées comme en croissance peuvent dégringoler. Dans les années 2000, c’est ce qu’ont connu de nombreux titres dans la high tech et dernièrement, la biotech a bien souffert.

De plus, il est possible de trouver des valeurs de croissance dans des domaines qui semblent pourtant moins attrayants pour l’investisseur débutant. Par exemple, une société qui gère parfaitement des maisons de retraite peut être considérée en pleine croissance avec la population vieillissante et le pouvoir d’achat en hausse dans des pays de l’Est ou du sud.

Comme toujours, pour déterminer si un titre vaut le coup d’être acheté, pensez à la fois au contexte (performance par rapport au secteur), aux possibilités d’évolution (marché saturé ou non, innovations…) et aux chiffres de la société.

En tant qu’investisseurs, regardez également les dividendes. Certaines entreprises en croissance ne distribuent aucun dividende car elles préfèrent investir. À vous de voir si cela est opportun ou non.

Valeur défensive

Pour faire simple, une valeur défensive est réputée faire moins bien qu’un marché haussier, mais mieux qu’un marché en baisse.

Investir dans ces titres quand les indices sont en pleine hausse n’est donc pas le choix le plus rentable, mais cela peut répondre à une logique de diversification. En période de baisse, ils deviennent un bon refuge.

Les valeurs défensives consistent souvent en d’anciennes entreprises aux reins solides et avec une base de clients fidèles eet/ou en des marchés qui fluctuent peu en période de crise ou de croissance. C’est notamment le cas de l’alimentation, de la santé…

Valeur de rendement

La valeur de rendement est assez proche de la valeur défensive. Une action de rendement monte peu et c’est plutôt le dividende/action qui est recherché. On les insère dans une stratégie de « value ».

Beaucoup d’investisseurs ignorent les dividendes et se concentrent uniquement sur la plus-value de la vente de leurs actions. C’est une erreur. Certaines entreprises du CAC 40 ont versé un dividende en 2018 équivalent à 8% de l’action. Cela vaut le coup de s’y intéresser, non ?

En France, une société comme Total est considérée comme une valeur de rendement. Le cours bouge peu et les dividendes annuels sont toujours généreux.

Valeur cyclique

La valeur cyclique peut permettre de grosses prises de bénéfices pour le boursier averti. Ces actions ont des creux très bas et des sommets élevés, et sont particulièrement liées à l’évolution de l’économie globale.

Sur le papier, il n’y a pas mieux. En réalité, comment définir un sommet d’un creux ? C’est là toute la difficulté, entre savoir acheter alors que la hausse n’est pas finie et revendre avant que le creux soit atteint.

Bien évidemment, il est toujours possible de conserver une valeur cyclique en pleine chute pensant qu’elle va rebondir, mais ce n’est pas toujours le cas…

 

La plateforme la plus populaire en 2021 !

OUVREZ UN COMPTE TRADING ETORO

Le trading inclut un risque de perte. 67% des investisseurs perdent de l'argent sur eToro avec les CFD.

À lire aussi :